Gianni Cantini à la barre des Forts

Gianni Cantini à la barre des Forts

Gianni Cantini

Crédit photo : Xavier Demers

Les Forts de Chambly auront un autre entraîneur-chef derrière le banc, un troisième en un peu plus de deux semaines. Après les démissions de Patrick Lefebvre et de son remplaçant Georges-Étienne Côté, c’est l’ex-pilote de l’Arctic de Montréal-Nord, Gianni Cantini, qui dirigera le bleu et vert.

Le nouvel entraîneur d’expérience était à son poste le 10 octobre pour une pratique de l’équipe au Centre sportif Robert-Lebel. Cantini a oeuvré pendant huit saisons à la barre d’une formation de la LHJAAAQ. En 266 parties dans le circuit Laporte, Cantini a conservé une fiche de 156 victoires, 87 défaites et 23 revers en prolongation.

« Gianni était de loin le meilleur candidat, on ne pouvait pas espérer mieux en fait, a affirmé le directeur général des Forts, Dominic Boucher. C’est quelqu’un qui a une éthique de travail incroyable, qui va coucher à l’aréna, qui est très structuré et qui est exigent de ses joueurs, mais toujours dans le respect. Il a été entraîneur-chef à Saint-Jérôme où il a eu énormément de succès. À Montréal-Nord, il a bâti l’équipe au complet et a fait des miracles avec l’équipe qu’il avait l’an dernier. »

Gianni Cantini prend les rênes d’une formation qui pointe au cinquième rang de la division Martin-St-Louis, avec un dossier de trois victoires et sept défaites en 10 matchs. Les Forts ont connu des ratés défensivement depuis le début de la saison, étant l’équipe ayant accordé le plus de tirs et le plus de buts de la ligue. Toutefois, l’attaque est beaucoup plus concluante, surtout avec l’avantage d’un homme. Avec un pourcentage d’efficacité de 26,1% en avantage numérique, les Forts sont la meilleure équipe à 5 contre 4 dans sa division.

« Il va y avoir des ajustements côté système pour entrer des principes de base dans nos pratiques, a souligné Cantini. On a commencé aujourd’hui avec la zone défensive.  Il y a des joueurs avec du talent, du vécu. Je crois qu’on a des morceaux avec lesquels on peut bâtir autour. Le succès n’arrive pas par hasard. Il faut travailler fort, mettre l’effort et faire des sacrifices. »

Expérience

Cantini était à l’emploi de la formation nord-montréalaise au début de la saison, avant d’être limogé le 2 octobre. L’entraîneur montréalais a aussi été à la barre des Panthères de Saint-Jérôme et entraîneur adjoint avec le Titan d’Acadie-Bathurst, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

« Moi, je connais Gianni du temps qu’il était entraîneur à Saint-Jérôme, a affirmé le président de l’équipe, Marc-André Houle. Je l’ai vu évolué dans la ligue. Il était avec l’Arctic comme entraîneur-chef, directeur général et gouverneur. Gianni, au niveau de la ligue, je ne crois pas qu’on puisse lui en passer beaucoup. »

L’entraîneur-chef a aussi été derrière le banc du Montréal-Bourassa dans le midget AAA et avec l’équipe canadienne des moins de 17 ans, où il a d’ailleurs rencontré Dominic Boucher.

« C’est ma huitième année dans la ligue. C’est sûr que je connais les entraîneurs qui sont là depuis un bout et je connais pas mal tous les joueurs », a indiqué Cantini.

Le nouvel entraîneur-chef sera en poste pour le prochain match des Forts, vendredi, contre les Montagnards à l’Aréna Familiprix de Saint-Gabriel-de-Brandon. Il n’a pas écarté la possibilité d’ajouter au personnel d’entraîneurs, qui est présentement composé de l’adjoint Samuel St-Louis et lui-même.

Les Forts disputeront leur prochain match local contre leurs rivaux, les Braves de Valleyfield, dimanche à 16h, au Centre sportif Robert-Lebel.