Les électeurs sortent malgré la pluie

Les électeurs sortent malgré la pluie

Un électeur dépose son bulletin de vote dans l'urne, dans le gymnase de l'école Pointe-Olivier, à Saint-Mathias-sur-Richelieu.

Crédit photo : Annabelle Baillargeon

Selon le personnel électoral des différentes municipalités de la région, le taux de participation pourrait atteindre des niveaux records, ou du moins battre celui du scrutin de 2013.

À Marieville, ce sont à peu près 300 électeurs à l’heure qui se sont présentés aux urnes depuis l’ouverture du bureau de scrutin. La présidente d’élection, Mélanie Calgaro, semblait encouragée par le déroulement de la journée.

« Il y a environ 10 % des électeurs qui se sont présentés aussi au vote par anticipation. Ce sont 813 électeurs sur les 8197 inscrits », a signalé Mme Calgaro.

Des candidats pour les postes disponibles au conseil étaient sur place. Ils s’entendaient eux aussi pour dire que le taux devrait être meilleur que celui de 2013. La dernière élection à Marieville a paru susciter peu d’engouement alors que seulement 39,2 % des électeurs s’étaient prévalu de leur droit de vote.

« On essaie toujours d’être là, quand on peut », a expliqué un citoyen à la sortie de l’école secondaire Mgr-Euclide-Théberge, le lieu de vote de Marieville.

« C’est important de choisir les personnes qui vont décider de l’avenir de la municipalité », a souligné une autre électrice.

Saint-Mathias

Du côté de Saint-Mathias-sur-Richelieu, le président d’élection, Philippe Gaudet, a lui aussi constaté une hausse d’achalandage. Il espère que le taux de participation soit encore plus élevé qu’il ne l’avait été en 2013. Saint-Mathias était la seule ville des huit desservies par le Journal de Chambly qui avait vu son taux de participation augmenter par rapport à 2009.

« À date, ce n’est pas juste une impression, a exprimé M. Gaudet. Au dernier décompte, à 14 h, il y avait plus de 700 électeurs. Nous avons aussi le plus haut taux de participation au vote par anticipation avec 12,24 %. Ça s’enligne vers un record. »

Chambly

Les Chamblyens se sont massés aux urnes dès l’ouverture des bureaux de scrutin. À l’école Jacques-De Chambly, où les citoyens des districts du Canton et des Grandes-Terres étaient conviés, la file d’attente pouvait durer environ 30 minutes vers 11 h.

Le vote par anticipation est également revenu à des statistiques ressemblant à celles de 2009. Cette année, 11,2 % des électeurs sont allés voter en avance. Ce n’était que 8,8 % des citoyens qui l’avaient fait en 2013.