Des améliorations prévues sur la piste cyclable La Route des Champs

Des améliorations prévues sur la piste cyclable La Route des Champs

Le plan de développement du réseau cyclable régional de la MRC de Rouville a été dévoilé le 22 août.

Crédit photo : Adaée Beaulieu

La piste cyclable La Route des Champs, qui relie Chambly à Granby, sera remise à neuf dans les prochaines années. Le Plan de développement du réseau cyclable régional 2018-2020 de la MRC de Rouville a été dévoilé le 22 août à Saint-Césaire.

Le préfet de la MRC de Rouville, Jacques Ladouceur, a indiqué que l’engouement pour le cyclotourisme peut engendrer de belles retombées économiques pour la région. C’est pourquoi il juge important d’avoir une vision à long terme en matière de cyclisme et ce plan d’action en fait partie.

Le document propose différentes recommandations qui ont émergé d’une analyse effectuée dans les derniers mois. Des consultations publiques ont également été réalisées auprès des élus, des entreprises touristiques et des commerces locaux.

Recommandations

La principale suggestion est d’établir un tracé définitif pour la piste cyclable La Route des Champs. Le chemin proposé emprunterait l’emprise ferroviaire de la piste du canal de Chambly jusqu’au chemin de la Grande-Ligne, à Saint-Paul-d’Abbotsford. La MRC désire du même coup relier les municipalités isolées, soit Saint-Mathias-sur-Richelieu, Sainte-Angèle-de-Monnoir et Ange-Gardien, au réseau régional.

« Cela permettra de créer des ramifications vers d’autres pistes cyclables existantes et de donner accès aux commerces des municipalités afin de favoriser leur potentiel touristique », a mentionné le maire de Saint-Paul-d’Abbotsford., Robert Vyncke, qui siège comme leader politique sur le comité technique du plan.

« Je crois que nous allons atteindre le plein potentiel du parc régional linéaire. »

– Mélanie Dubuc

L’asphaltage de l’ensemble de la piste de 40 km sera également priorisé. Actuellement, un peu plus du tiers de celle-ci est en poussière de roche. Les coûts sont évalués à 1,2 M$. La MRC souhaite donc obtenir des appuis financiers des différents paliers de gouvernement.

M. Vyncke a aussi expliqué qu’éventuellement la piste cyclable La Route des Champs pourrait devenir ce qu’il qualifie de jardin botanique linéaire, car de la végétation serait installée en bordure du réseau.

L’installation de panneaux d’interprétation, l’ajout de nouvelles haltes et l’organisation d’activités communautaires sont aussi des idées qui ont été soulevées.

« Je crois que nous allons atteindre le plein potentiel du parc régional linéaire », a conclu la coordonnatrice aux activités touristiques de la MRC de Rouville, Mélanie Dubuc.

L’échéancier et les phases de réalisation du projet seront annoncés dans les prochaines semaines.