Denis Paquin remporte la mairie de Sainte-Angèle

Denis Paquin remporte la mairie de Sainte-Angèle

Denis Paquin succède à Michel Picotte en tant que maire de Sainte-Angèle-de-Monnoir.

Crédit photo : Courtoisie

Le conseiller sortant Denis Paquin a été facilement élu à la mairie de Sainte-Angèle-de-Monnoir avec un écart de 44,89 % des voix devant son plus proche opposant, Francis Côté.

Le nouveau maire a récolté 65,32 % des votes alors que M. Côté n’a obtenu que 20,43 % et Bernard Petit 14,24 %.

M. Paquin travaillera donc avec Matthieu Bélanger du siège 1 et Claude Gingras du 4e siège qui avaient été élus sans opposition.

À eux s’ajoute Hélène Laliberté au deuxième siège qui a défait la conseillère sortante Thérèse D’Amours avec moins de 30 voix d’écart.

Dans le poste 3, Marc-André Viens a presque obtenu le double de votes (64,18 %) que sa rivale, Josée Desrochers (35,82 %)

Une course plus serrée a eu lieu entre Marcel Boulay et Chantal Soucy dans le cinquième siège. Le premier l’a emporté avec un pourcentage de 52,38 % alors qu’elle a été défaite avec 47,62 %.

Finalement au siège 6, Nicolas Beaulne a écrasé son adversaire en récoltant 70,43 % des voix, ce qui ne laissait qu’un mince 29,57 % à Bob McKenna.

Participation

Le taux de participation des Angèloiriens a été de 49,3 % cette année. Une augmentation puisqu’en 2013, le taux était de 37,9 %.

Il s’agit également d’un taux au-dessus du taux moyen dans les six des villes couvertes par le Journal de Chambly, soit Chambly, Carignan, Saint-Mathias-sur-Richelieu, Rougemont, Marieville et Sainte-Angèle. Les villes de Richelieu et de Saint-Césaire étant exclues de la moyenne puisque les maires y ont été élus par acclamation.

Rappelons qu’à Sainte-Angèle, tous les candidats sont indépendants.

Héritage

Denis Paquin succède au maire sortant Michel Picotte. Ce dernier a passé 19 ans à la tête de la municipalité et aura vécu quatre campagnes électorales.

Bien qu’il se dit prêt à prendre sa retraite, il admet que son départ de la vie politique municipale lui a fait un pincement au cœur.