Denis Lavoie maire une quatrième fois à Chambly

Denis Lavoie maire une quatrième fois à Chambly

L’équipe d’Action Chambly a gagné avec 56,21 % des voix.

Crédit photo : Annabelle Baillargeon

Pour une quatrième fois, les électeurs de Chambly ont fait confiance à Denis Lavoie pour les représenter à la mairie. Il a remporté ses élections avec 56,21 % des voix, devant son adversaire, Steeves Demers.

Au cours de la soirée, les résultats ont été divulgués sur le site de la ville au compte-gouttes. À la mairie, la présidente des élections a commencé à mettre en ligne les premiers résultats sur la plateforme web vers 22 h 20, derrière des portes closes. Un délai dans l’arrivée des boîtes de scrutin du bureau de vote du Centre des aînés a retardé le processus. Les résultats étaient mis à jour par le système informatique toutes les dix minutes.

Quatre conseillers de l’équipe du parti Action Chambly mené par M. Lavoie ont aussi été élus le soir du 5 novembre. Paula Rodrigues, Serge Gélinas, Jean Roy continueront de représenter les districts où ils ont été élus au cours du dernier mandat. Julia Girard-Desbiens a délogé la conseillère sortante dans le district huit, Francine Guay, avec une avance de 73 votes.

« Je suis sans mots, déclare-t-elle après avoir été déclarée victorieuse. Je suis fière de m’être présentée comme je suis à chaque porte, dans ce quartier où je réside. »

Avec l’appui des conseillers indépendants Luc Ricard et Richard Tétreault, le maire s’est réjoui dans son discours de regagner la majorité au conseil.

« Je veux dire merci à la population de Chambly. Depuis le début dans nos porte-à-porte, les chiffres étaient très clairs, il y a des gens en désaccord, mais la majorité silencieuse a parlé. La vraie population, ce n’est pas quelques personnes sur des groupes Facebook », a-t-il ajouté.

Changement de siège

Deux nouveaux visages apparaîtront aux sièges un et deux à la mairie. La candidate de Démocratie Chambly, Alexandra Labbé a délogé la conseillère du parti du maire, Sandra Bolduc. Mme Labbée a remporté le district avec 46,64 % du vote, devant

43,99 % pour Mme Bolduc. Le candidat indépendant Serge Larivée a pour sa part récolté 9,36 % des voix.

« Depuis le début dans nos porte-à-porte, les chiffres étaient très clairs, il y a des gens en désaccord, mais la majorité silencieuse a parlé. »
– Denis Lavoie

Le conseiller sortant Marc Bouthillier, qui avait rejoint les rangs d’Action Chambly, cède sa place au candidat du parti de l’opposition, Mario Lambert. Ce dernier remporte le district par seulement deux voix.

En entrevue après la sortie des résultats finaux, le maire de Chambly affirmait qu’il allait déposer une requête pour un recomptage dans ces deux secteurs. « Selon nos impressions, il y aurait eu de la publicité illégale dans les districts », a présumé M. Lavoie.

Si l’ambiance au point de rassemblement du parti au restaurant Au coin de la baie était survoltée, la conseillère défaite, Sandra Bolduc, n’a pu cacher ses larmes à la fin de la soirée. « J’ai travaillé pendant quatre ans dans mon district. Ce n’est pas fini », a-t-elle réagi avec émotions.

La suite

Action Chambly s’est fait élire en proposant un projet de palestre sportive pour stimuler l’activité physique et ludique chez les jeunes et les aînés. Le parti du maire s’est également engagé à former un sentier pédestre qui sera transformé en piste de ski de fond pendant la saison froide. Le projet de la nouvelle bibliothèque et de la salle de spectacles est toujours en cours, alors que les travaux ont été lancés pendant la campagne électorale.

« Cette campagne a été celle où mon adversaire a démontré le moins d’idées, tant que je m’ennuie du maire Bourbonnais », a renchéri Denis Lavoie.

Le maire prendra quelques jours pour aller rejoindre son fils à Halifax, où il joue pour la ligue de hockey junior majeur du Québec.

À Chambly, le taux de participation a été de 45,1 %. Un nombre de 9 658 votes a été comptabilisé et 217 ont été rejetés. Un total de 21 877 électeurs étaient inscrits sur la liste.

  • Patrick Boyer

    Une chance que le taux de votation était pas plus élevé… on serait encore en train d’attendre pour aller voter…

    • Genevieve Laliberté

      Je suis allée voter par anticipation avec mon conjoint à l’heure du souper. 10 minutes et nous avions voter tous les deux. Faut savoir quand y aller.

    • Maxime Savoie

      Franchement, je suis allé voter le jour de l’électrion et j’ai attendu environ 7 minutes pour qu’on valide mon identité. Il y en avait des chialeux comme vous qui demandais pourquoi il n’y avait pas deux tables pour que ce soit plus rapide… Ça me surprendrais même pas que vous étiez derrière moi dans la file…..