Un club optimiste voit le jour à Marieville


Publié le 23 mars 2017

COMMUNAUTÉ. Le président d’Optimist International, Jim Kondrasuk, était à Marieville, le 22 mars, pour procéder à l’assermentation des 15 membres fondateurs du nouveau Club optimiste de Marieville. 

L’initiative a pris son envol en août 2016. Un club a déjà existé à Marieville il y a une dizaine d’années, mais était inactif depuis près de cinq ans.

« La population a beaucoup augmenté dans les dernières années à Marieville, explique le promoteur de l’excellence, Gaétan Bellavance. C’est une belle place pour fonder un club. »

Le groupe a comme mandat de travailler avec les jeunes en organisant des activités pour eux tout en propageant la philosophie optimiste.

L’objectif général pour Optimist International est d’atteindre la barre des 100 000 membres d’ici le 100e anniversaire de l’organisation, dans deux ans. Actuellement, ce sont 85 000 membres qui forment Optimist International.

« C’est un événement historique pour la ville, note pour sa part la nouvelle présidente, Natacha Vaillancourt. Je suis vraiment fière de pouvoir vivre cette expérience. Mon conjoint et moi sommes arrivés à Marieville il y a deux ans et nous sommes tombés amoureux de la ville. J’ai vu la possibilité de faire ma place dans la communauté et j’ai décidé de m’impliquer. »

Des démarches ont déjà été enclenchées auprès de plusieurs conseils d’établissement d’écoles primaires de la région.

La prochaine étape pour le club sera d’organiser des rencontres pour prévoir différentes campagnes de financement afin d’organiser des activités pour les jeunes.

Présences notables

Le président d’Optimist International, Jim Kondrasuk, du club d’East Madison-Monona, au Wisconsin, était présent pour l’inauguration.

« C’est bien d’être ici, a expliqué M. Kondrasuk. L’ouverture d’un club montre l’engagement de la population envers la jeunesse pour le développement de la communauté. Les 85 000 membres vous souhaitent la bienvenue parmi nous. »

Certains membres du club parrain, le Club optimiste de Richelieu, le gouverneur et le lieutenant-gouverneur du district Sud-du-Québec ainsi que le directeur exécutif du bureau canadien d’Optimist International, Jacques Pelland, étaient présents pour l’assermentation.

 « Je m’empresse de souligner l’initiative de la fondation de l’organisme, affirme quant à lui le maire de Marieville, Gilles Delorme. Je transmets ma reconnaissance et mes remerciements aux membres fondateurs. Je peux vous assurer l’entier appui du conseil de ville. »