Combien dépensent les maires?

Combien dépensent les maires?

Les maires disposent d’un compte de dépenses qui leur sert principalement pour des sorties.

DÉPENSES. En plus de recevoir une rémunération de base et une allocation de dépenses non imposable, les maires disposent d’un compte de dépenses. Le Journal de Chambly a compilé les principales raisons pour lesquelles les élus de la région l’ont

L’allocation de dépenses est équivalente à la moitié du montant de la rémunération jusqu’à un maximum indexé chaque année. L’élu ne doit fournir aucune pièce justificative. À l’inverse, des reçus doivent être joints au compte de dépenses.

Selon les données obtenues auprès des municipalités, deux élus sur huit n’ont pas demandé de remboursement pour leurs dépenses dans la dernière année. Il s’agit de la mairesse de Saint-Mathias-sur-Richelieu, Jocelyne G. Deswarte, et du maire de Saint-Césaire, Guy Benjamin. Les comptes de dépenses des autres élus varient entre 129$ et 2182$ l’an dernier.

C’est le maire de Chambly, Denis Lavoie, qui a dépensé le moins. Cela s’explique par le fait qu’il a choisi de ne pas assister aux assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) contrairement à ses homologues.

« Ce qu’on fait, c’est qu’on regarde la pertinence des ateliers et si on voit qu’il n’y a rien de pertinent pour nos fonctions, on n’y va pas », explique le maire.

M. Lavoie mentionne aussi qu’il tente le plus possible de rester en ville et, au besoin, il utilise le véhicule de la direction générale.

« On n’est pas devenu la Ville la mieux gérée parce que j’allais me promener ailleurs », lance-t-il.

Pour sa part, le maire de Sainte-Angèle-de-Monnoir, Michel Picotte, est celui qui a eu le compte de dépenses le plus élevé. Sur un total de 2182$, 2007$ a été consacrée au congrès de la Fédération québécoise des municipalités (FQM). L’inscription à elle seule a coûté 755$. La part la plus importante des dépenses liées au congrès, soit 1049$, a été consacrée à l’hôtel et aux repas.

« Quand tu pars le soir et que tu as 2000 congressistes, les restaurants se font rares. Tu vas où tu peux, affirme le maire. Tu ne vas pas manger chez McDonalds. Tu es en plein cœur de Québec alors tu ne prends pas ton véhicule. »

Remise à niveau

Les maires de Chambly et de Sainte-Angèle-de-Monnoir déplorent la décision du ministre des Finances du Canada, Bill Morneau, de mettre fin à l’allocation de dépenses non imposable à compter de 2019. À partir de ce moment, elle sera incluse dans le calcul du revenu, qui est imposable. Les maires soutiennent qu’ils perdront de l’argent.

Exemples de dépenses

Chambly

– Stationnement lors d’une rencontre avec un sous-ministre: 14$

– Stationnements lors des déplacements à la cour pour le dossier de la police: 35$

– Repas homard: 80$

Carignan

– Assises de l’UMQ: 1212,30$

Richelieu

– Essence pour se rendre aux assises de l’UMQ: 236$

– Essence pour se rendre au gala plume d’or de l’ACMQ: 140$

Marieville

 – Frais de déplacement  pour l’inauguration d’une bibliothèque à Varennes: 47$

– Frais de déplacements pour les assises de l’UMQ: 1383,05$

Rougemont

– Cellulaire: 455,82$

– Congrès de la FQM: 388,42$

Sainte-Angèle-de-Monnoir

– Voyage à Ottawa avec le député Pierre Breton: 175$

– Congrès de la FQM: 2007$