Mer, montagnes et désert du Maroc

Une chronique voyage d'Ariane Arpin Delorme

Publié le 21 janvier 2017

Le Maroc, c'est une terre riche de son histoire, de ses cités impériales et de leur médina, de ses majestueuses mosquées et de ses souks colorés et animés. Diversité, voilà le mot qui me vient à l'esprit quand je pense à ce pays, tant en termes de climat, d'architecture et de paysages qui vont de l’aridité des déserts à la luxuriance des oasis aux monts enneigés et aux kilomètres de plages.

Le Marc a été un peu boudé dans les dernières années en raison des conflits politiques présents dans les pays voisins. Mais heureusement, cette destination reprend du poil de la bête et l’intérêt des voyageurs revient depuis quelques mois. Voici mon itinéraire coup de cœur!

Marrakech

Marrakech a encore et toujours la côte auprès des touristes étrangers. Selon le New York Times ainsi que National Geographic, pour ne nommer que ceux-là, la ville est définitivement à découvrir en 2017.

Mon premier souvenir de cette merveilleuse cité remonte à mon premier voyage au Maroc en compagnie de mon père il y a près de 15 ans. Si la ville est plus touristique aujourd'hui, la visite des souks éclairés par des lanternes et parfumés par les pyramides d’épices est toujours aussi spéciale ! On y retrouve des tissus dorés, de magnifiques tapis, des étals de babouches multicolores et des piles de céramique pour tous les goûts.  

Et que dire des rencontres significatives avec les marchands et restaurateurs de la fameuse Place Jemaa el-Fna, certains cachés derrière leurs immenses étals de fruits secs ou de sucreries. J'ai passé un long moment avec un petit groupe de femmes offrant le service de henné de façon artisanale à la lumière des chandelles.

Anmiter  - Telouet  -Ait Benhaddou

En route vers la chaîne de montagnes du Haut Atlas pour une première randonnée, j'ai traversé des paysages lunaires, des  rivières et de minuscules villages jusqu’au Col du Tichka situé à 2250 mètres. Les paysages étaient magnifiques! Je ne pouvais manquer de faire un saut à la fameuse Kasbah Aït Ben Haddou, entourée de palmiers, où le film Gladiateur a été tourné.

Ouarzazate – Agdz - Zagora – Dunes de Tiraf

Ouarzazate, la porte du désert, m’a accueilli pour une seconde fois. J'ai fait la découverte de la Kasbah Taourirt en direction de la Vallée du Draa et de l'oasis de palmiers d’Agdz et de Zagora.

C'est notre point de rencontre avec les chameliers qui me guideront tranquillement vers les Dunes de Tiraf. Foulard bleu autour de la tête, j'y ai ressenti l’ambiance si paisible du désert. Chants et rires autour du feu, sous un magnifique ciel étoilé. J'ai dormi sous la tente berbère avec les bruitages étranges des dromadaires.

Takenakht  - Taliouine - Ouled Berhil

J'ai pris la route scénique le long du Massif de Siras afin de me rendre aux hauts plateaux de Taliouine. J’ai eu la chance de loger dans un riad vraiment spécial, soit une ancienne résidence où plusieurs familles royales ont séjourné. Les mosaïques de céramiques et peintures étaient remarquables.

Un vrai château entouré de jardins à perte de vue d’orangers, de cactus, de bougainvilliers et d’immenses rosiers multicolores où de magnifiques paons se promenaient librement. À voir!

Immouzer

La Vallée du Souss est bien connue pour ses arbres d’argan. Et c’est dans ces arbres que l’on peut voir une scène bien connue: des chèvres qui grimpent jusqu’à la

Cime de l'arbre. Une image classique du Maroc. Je souhaitais vraiment faire la visite d’une petite coopérative où les femmes travaillent en communauté afin de faire la transformation des amandes d’argan pour en extraire l’huile. Ces produits sont recherchés un peu partout dans le monde pour leurs effets bénéfiques sur la peau et les cheveux.

Essaouira

On prend ensuite la route vers la mer! Essaouira, c'est une magnifique cité fortifiée blanche et bleue. L'atmosphère y est magique. Cet endroit est notamment fréquenté par des hippies et des surfeurs. La fenêtre de ma chambre donnait sur les falaises où venaient se fracasser les vagues. Wow!  À faire: se balader au port tôt le matin parmi les barques d’un bleu éclatant avec les pêcheurs qui vendent leurs prises à la criée.

Imil

Cet itinéraire se termine en beauté avec une randonnée à partir du village d’Aremd, au pied de la chaîne de montagnes des Altlas. Les vues sur les sommets enneigés sont superbes.

Je vous souhaite de redécouvrir ou de redécouvrir le Maroc en 2017 !

Pour vous inspirer, voici quelques exemples d’itinéraires voyages.