L’Hôpital Vétérinaire Chambly fait peau neuve

Adaée Beaulieu adaee.beaulieu@tc.tc
Publié le 23 avril 2016

L’Hôpital Vétérinaire de Chambly a présenté ses nouveaux locaux et services à la population, lors de sa journée portes ouvertes, le 16 avril.

©Photo: TC Media – Kevin Watier – Plante

ANIMAUX. L’Hôpital Vétérinaire Chambly a organisé, le 16 avril, une journée portes ouvertes afin de faire découvrir à la population ses nouveaux locaux et services. Elle se distingue désormais avec une garderie de jour et des traitements de physiothérapie.

Les propriétaires qui ne veulent pas laisser leur chien seul quand ils sont à l’extérieur peuvent, depuis le 20 décembre, le faire garder à l’Hôpital Vétérinaire, de 7h à 20h. Pendant cette période de temps, l’animal dispose d’un hôtel canin, c’est-à-dire d’un enclos spacieux pour se reposer, d’une aire de jeux à l’intérieur ainsi que d’un parc canin à l’extérieur.

L’établissement compte plus d’une vingtaine d’enclos et dispose de manèges d’agilité en plus d’un tapis de marche pour chien pour l’aire de jeux. Les différents équipements sportifs seront déplacés à l’extérieur cet été.

Garder les chiens âgés en forme

«Les animaux vivent de plus en plus longtemps et développent des problèmes de mobilité», explique le propriétaire de l’Hôpital Vétérinaire Chambly, Dr Magid Boussouira. C’est pourquoi il a décidé de suivre un cours de physiothérapie à l’Université du Tennessee en août 2015 et d’offrir des traitements, comme des massages.

La nouvelle salle de physiothérapie est munie d’une piscine en fibre de verre chauffée et d’un tapis aquatique.

«Lorsqu'un chien est dans le tapis aquatique, son poids est diminué de 38%. Cela lui permet donc d'avoir moins d'impact sur ses articulations, indique Dr Boussouira. Cet équipement aide les animaux ayant subi une chirurgie orthopédique à récupérer rapidement. Il est aussi bénéfique pour ceux qui ont des problèmes de mobilité.»

Miser sur l’éducation prévention

Des cours de comportement sont aussi offerts pour les chiots afin de les éduquer dès leur jeune âge. Pour le moment, le propriétaire veut se concentrer sur la prévention, mais il désire également offrir ultérieurement des cours pour les problèmes de comportement chez les chiens plus âgés.

«Ce que nous voulons, c’est offrir plusieurs services au même endroit», conclut-il.