Entre le chat et le chien, le cochon miniature…

Publié le 25 octobre 2016

©Erik Lam / ESIGHT.NL 2012

Il dort beaucoup et va à la litière comme un chat, mais il adore interagir avec l’être humain comme un chien. Voilà ce qui décrit parfaitement le cochon miniature, un animal domestique hypoallergénique de plus en plus populaire, à l’humeur joyeuse et au caractère attachant.

L’adoption d’un tel animal, appelé aussi micro cochon, doit être bien planifiée. Les premiers jours à la maison sont déterminants pour gagner la confiance de ce compagnon à l’intelligence remarquable et à la mémoire prodigieuse.

Si la moulée conçue exprès pour les animaux de cette race demeure sa principale nourriture, il est friand de fruits et de légumes et il adore être récompensé avec des céréales sucrées. Mais attention, ce petit animal sociable et curieux devient vite obèse si on ne calcule pas ses portions.

Pour l’aider à garder un poids santé, il lui faut de l’exercice : tout comme un chien, un cochon miniature peut apprendre à marcher en laisse et il se réjouit de prendre des bains de boue. Mais prenez garde au soleil! La peau sensible du micro cochon doit être protégée avec une crème solaire avant chaque sortie au grand air.

Mise en garde

À l’âge adulte, un cochon miniature pèse entre 35 et 70 livres, soit le poids d’un chien de taille moyenne. Si vous souhaitez adopter un micro cochon, faites attention de ne pas vous retrouver avec un cochon vietnamien qui atteindra 100 à 120 livres à maturité.

Assurez-vous de faire affaire avec un éleveur professionnel avec lequel vous signerez un contrat et obtiendrez une garantie de santé.