Le directeur général de Saint-Mathias-sur-Richelieu congédié


Publié le 19 mars 2017

La mairesse de Saint-Mathias-sur-Richelieu, Jocelyne G. Deswarte, en compagnie du nouveau directeur général, Philippe Gaudet.

©Photo: TC Media – Adaée Beaulieu

POLITIQUE. Le récent congédiement du directeur général de Saint-Mathias-sur-Richelieu, Gilles Prairie, par les élus a monopolisé une partie de la période de questions lors de la séance du conseil municipal du 13 mars.

Patrick Saindon, un ancien conseiller municipal, a parti le bal en demandant plus de détails sur ce départ. La mairesse, Jocelyne G. Deswarte, lui a indiqué qu’une assemblée extraordinaire avait eu lieu à ce sujet, mais a tout de même répondu au citoyen.

« Nous nous sommes rencontrés. Nous avons considéré l’ensemble des griefs. Nous avons consulté notre avocat qui nous a transmis son avis juridique et nous avons fait preuve de modération en lien avec les faits reprochés », a-t-elle déclaré.

« Nous avons muri notre réflexion et nous préserverons le caractère confidentiel du dossier, a-t-elle ajouté. Conséquemment, vous comprendrez qu’il ne sera pas possible pour nous de vous dévoiler les détails. »

Le conseiller municipal, Stéphane Faille, a tenu à indiquer que la décision avait été prise unanimement.

La mairesse a mentionné que la suite du dossier dépendra de la décision de M. Prairie de contester son congédiement ou pas. À la réponse d’un autre citoyen qui demandait s’il pourrait y avoir une poursuite, le nouveau directeur général, Philippe Gaudet, a souligné que le dossier pourrait plutôt aller en médiation.

M. Gaudet a aussi mentionné que pour le moment M. Prairie n’a pas demandé une lettre de recommandation, mais que la Municipalité serait ouverte à lui en rédiger une. Lors de son départ, il n’a pas non plus reçu de compensations financières.

Changements apportés

En raison de ce congédiement, un des trois postes de direction a été aboli. Philippe Gaudet occupe désormais les fonctions de directeur général, secrétaire-trésorier et greffier. Sa collègue, Catherine Chartrand, prend son poste et devient directrice générale adjointe. Elle conserve également ses titres de secrétaire-trésorière adjointe et greffière adjointe.

Le second poste que Gilles Prairie occupait, soit directeur du Service de travaux public, a été confié à Patrice Viens, qui est chef de division de ce service.

Le nouvel organigramme des employés municipaux a été adopté à la suite de la période de questions.

Le Journal de Chambly a tenté de joindre Gilles Prairie à deux reprises. Au moment de mettre sous presse, il n’avait pas encore répondu à la demande d’entrevue.

Paiements

Le conseil municipal a aussi profité de la séance publique pour autoriser un paiement de 3500$ à la firme Apur, urbanistes conseils, pour la refonte du plan et des règlements d’urbanisme. Puisque l’avancement et la qualité des travaux ne correspondent pas aux attentes du conseil municipal, 10% des honoraires professionnels prévus au contrat pour le quatrième paiement ont été payés plutôt que 25%.

Un paiement de 11 606,09$ à la firme Construction Leed a aussi été autorisé par les élus pour l’aménagement d’une sortie de secours au sous-sol de la mairie.