Les candidats de Shefford se prononcent sur le vote à visage couvert

Publié le 8 octobre 2015

Les candidats aux élections fédérales de la circonscription de Shefford se prononce sur la question du vote à visage couvert.

©Photo TC Media - Archives

Que pensez-vous de l’ampleur du débat autour de la question du vote à visage couvert (niqab) dans la campagne électorale?

Pierre Breton, Parti libéral du Canada

Vous savez, le Canada est un pays immense et très diversifié. Les réalités de Toronto, de Vancouver ou même de Montréal ont peu de ressemblances avec la communauté de Shefford. C’est un exemple parfait de politique de la peur.

Nous ne voulons pas qu’un homme impose à une femme ce qu’elle doit porter, mais  nous ne voulons pas davantage que l’État lui impose ce qu’elle ne doit pas porter. C’est un débat qui nous divise à un moment où on  doit se rassembler. L’enjeu de cette élection, c'est de nous réunir pour créer des emplois et de la croissance.

À ma connaissance, il n’y a pas un seul cas se rapportant à un port de vêtement problématique dans notre circonscription; alors pourquoi en faire un enjeu aussi important? Mon parti a pris position sur la question et je ne vois pas ce que je pourrais ajouter de nouveau. Je préfère parler d’économie, d’agriculture ou d’environnement.

Jocelyn Beaudoin, Bloc québécois

Le débat sur le vote à visage couvert est important. L'égalité homme-femme est une valeur fondamentale au Québec. L'Assemblée nationale a adopté une motion unanime pour signifier le refus de la très grande majorité des Québécois-es (plus de 90% d'entre eux) de permettre le vote voilé.

Le PLC et le NPD préfèrent refuser de soutenir le consensus québécois de peur de perdre des votes ailleurs au Canada. Il vaut mieux agir maintenant avant que ça ne devienne problématique que d’agir lorsque le problème sera encore plus présent. Le Bloc québécois est le seul parti politique qui défend les consensus du Québec. Nous sommes aussi le seul parti politique qui s'engage à déposer un projet de loi pour interdire le vote à visage couvert dès la reprise des travaux à la Chambre des communes. On a tout à gagner à défendre et réaffirmer les valeurs de notre société.

Nous sommes le seul parti qui s'est engagé à voter une loi dans les cent premiers jours de son mandat afin que les femmes qui sont accueillies dans la grande famille canadienne le fassent à visage découvert.

Sylvie Fontaine, Parti conservateur

Pour les Conservateurs, la position est simple et concerne le principe d'égalité homme-femme dans notre société tant au niveau des emplois, salaires ou autre.  Plusieurs femmes ont lutté avant nous pour que nous arrivions à cela et je ne crois pas qu'au Canada, aucune femme ait envie de reculer sur ce point.

Lors de la cérémonie d'accueil dans la grande famille canadienne, le Canada tient à reconnaître l'entièreté de la femme dans notre pays.  Les hommes assistent à la cérémonie et prêtent serment à visage découvert afin d'être vus et entendus.  Nous voulons également que la femme soit vue et entendue.  À citoyen égale, assermentation égale!