Jocelyn Beaudoin fier de sa campagne

Ugo Giguère ugo.giguere@tc.tc
Publié le 20 octobre 2015

Le candidat Jocelyn Beaudoin.

©Photo TC Media - archives

Jocelyn Beaudoin a vécu des émotions fortes en cette soirée électorale. En avance à l'ouverture des premières boîtes, le candidat du Bloc québécois a vu la victoire lui échapper rapidement. Il s'est tout de même dit fier de sa campagne.

Le jeune candidat a tenu à féliciter le vainqueur, le libéral Pierre Breton. «On était les deux candidats les plus présents sur le terrain. Je reconnais sa qualité comme député. J'espère qu'il va être là pour écouter ses citoyens», a-t-il dit dans son discours à ses partisans.

Jocelyn Beaudoin s'est même permis d'espérer que le nouveau député reprenne certaines de ses idées. Il souhaite que Pierre Breton fasse preuve de transparence en rendant publics son agenda et ses dépenses. Il aimerait aussi qu'il organise des assemblées publiques partout dans la circonscription.

Tout en remerciant les nombreux bénévoles qui l'ont appuyé, le bloquiste a dit avoir «adoré son expérience» et qu'il en garderait le souvenir toute sa vie. Le jeune homme en était déjà à sa troisième expérience après avoir mené deux campagnes provinciales. «On a fait une maudite belle campagne et j'en sors grandi», a-t-il lancé.

Celui-ci reconnaît tout de même qu'il s'attendait à une lutte plus serrée. Il ajoute que son objectif, s'il ne gagnait pas, était d'obtenir la deuxième place. Il finira cependant troisième tout juste derrière la candidate du NPD.

L'indépendantiste convaincu a déjà indiqué qu'il avait les yeux rivés sur 2018, date des prochaines élections provinciales.

Une majorité inattendue

Au niveau national, Jocelyn Beaudoin admet qu'il n'avait jamais vu venir la majorité libérale. «Je m'attendais à un gouvernement libéral minoritaire, mais personne ne s'attendait à ce qu'il soit majoritaire. J'ai hâte de voir ce que Trudeau va faire pendant quatre ans», a-t-il mentionné.