Matthew Dubé réélu dans Beloeil-Chambly

Annabelle Baillargeon annabelle.baillargeon@tc.tc
Publié le 19 octobre 2015

Matthew Dubé célèbre sa victoire en compagnie de ses militants.

©Photo TC Media - André Corbeij

Après avoir disputé une chaude lutte avec son homologue libérale Karine Desjardins, le néo-démocrate Matthew Dubé reprendra le flambeau dans Beloeil-Chambly. À 00h15, le député sortant avait une avance d'un peu plus de 1000 voix sur sa principale opposante.

Après une très longue campagne, M. Dubé s’estime très fier d’être demeuré positif tout au long de cette aventure. Il se réjouit d’ailleurs de constater que le nombre de bénévoles a augmenté cette année.

« Aujourd’hui, j’ai pris le temps de prendre une grande respiration. Je crois que j’ai bien exposé mes idées au cours de la campagne et je voulais laisser les électeurs aller faire leur choix au scrutin », mentionne le député sortant à son arrivée au rassemblement au restaurant Marius de Chambly.

Alors que Radio-Canada prédit un gouvernement libéral majoritaire, le candidat ne s’alarme pas et demeure confiant, spécifiant qu’il faut encore attendre les résultats des autres provinces.

« Peu importe ce qui arrive, je pense que j’ai pleuré trois fois depuis le début », lance-t-il avec une pointe d’humour. Malgré l’écart qui se hisse en sa faveur, M. Dubé demeure émotif de voir ses collègues défaits dans plusieurs autres circonscriptions.

Engagements

Si son parti se bat pour maintenir le service de livraison du courrier à domicile et pour abolir un péage sur le pont Champlain, le candidat qui avait été élu avec la vague orange se penche également sur d’autres enjeux locaux.

La sécurité sur la rivière Richelieu et défendre les revendications de la Ville de Chambly en ce concernant le financement du fédéral pour le Fort-Chambly figurent sur la liste des préoccupations du candidat.

Dans le premier cas, M. Dubé souhaite augmenter les pouvoirs aux municipalités afin qu’elles puissent modifier la réglementation. Il a d’ailleurs déposé une motion au cours de son mandat concernant la sécurité sur la rivière.

Concernant le litige entre Chambly et le gouvernement conservateur, Matthew Dubé a déposé un projet de loi afin que les paiements versés en remplacement d’impôts soient fixés par une évaluation indépendante des sites historiques nationaux.

Le parti qu’il représente propose également des mesures pour aider les aînés à vivre dans la dignité, notamment en augmentant le Supplément du revenu garanti de 400 M$, en plus de ramener l’âge de la retraite à 65 ans.

« C’est inacceptable de laisser nos aînés vivre sous le seuil de la pauvreté dans un pays comme le nôtre », avait reproché M. Dubé dans une entrevue au Journal.

Rappelons que Chambly a élu le premier député néodémocrate de l’histoire du parti au Québec en 1990. Phillip Edmonston avait alors décroché la circonscription lors d’une élection partielle. Le deuxième député a été élu en 2007 dans Outremont et ne s’avère nul autre que le chef actuel, Thomas Mulcair.

Mentionnons que Matthew Dubé a agi à titre de porte-parole en matière de sports et pour la jeunesse au cours de son mandat précédent.