42,2 km de persévérance pour 23 jeunes à Chambly

42,2 km de persévérance pour 23 jeunes à Chambly

Les 23 coureurs d’Étudiants dans la course se sont préparés au marathon de Chambly en faisant le demi-marathon de Montréal.

Crédit photo : Courtoisie - Mélissa Aldabas

Malgré l’annulation du Marathon Oasis de Montréal, 23 jeunes Montréalais relèveront tout de même le défi d’une vie : participer au marathon à Chambly.

Ils étaient 23 à attendre le 24 septembre avec hâte pour défier l’asphalte montréalais en parcourant les 42,2 km du Marathon Oasis. Mais les aléas de la nature, donnant des températures caniculaires à l’heure où les feuilles mortes se ramasseront bientôt à la pelle, en ont voulu autrement annulant ainsi la distance olympique à parcourir.

Il était cependant impossible qu’au terme de 172 entraînements en onze mois et après avoir parcouru 1 181 kilomètres de course que les athlètes baissent les bras.

« L’équipe d’Étudiants dans la course a rapidement évalué ses options pour permettre aux jeunes de la cohorte 2016-2017 de vivre l’aventure jusqu’au bout. Même si l’expérience d’un départ sur le pont Jacques-Cartier et d’une arrivée enivrante au parc La Fontaine sera assurément marquante, il aurait été décevant pour nos jeunes de terminer l’aventure sans atteindre l’objectif tant convoité qu’est l’épreuve du marathon », explique l’organisation.

« Le programme d’Étudiants dans la course a beaucoup facilité mon intégration au Québec cette année. » – Kais Fallouh

Les coureurs issus de milieux à risque des quartiers Côte-des-Neiges, Hochelaga-Maisonneuve, Montréal-Nord, Saint-Henri, ainsi que du Centre jeunesse de Montréal, se mesureront à la distance mythique de 42,2 km, non pas dans les rues de Montréal comme prévu, mais plutôt le long de la rivière Richelieu, au départ de Chambly.

Montréal, qui a quand même tenu son demi-marathon, a été l’occasion d’ajouter un entraînement au programme. « Avant de courir l’épreuve ultime, nous devions courir deux demi-marathons. Finalement nous en ferons trois avant le 15 octobre et nous nous entraînerons encore quelques semaines. Nos 23 étudiants ont maintenant hâte de courir à Chambly, pour ne pas terminer cette aventure à mi-course », indique Éric Leclerc, porte-parole d’Étudiants dans la course.

De la guerre à la course

Trois des futurs marathoniens sont de jeunes immigrants syriens. « Pour la première fois de son histoire, la cohorte d’Étudiants dans la course comptera trois jeunes immigrants syriens; Kais Fallouh, Fadi Haddad et Jamil Abdulahad qui prendront le départ du marathon, incarnant du même coup un symbole très fort de détermination et de persévérance, des valeurs phares du programme », est très fière d’annoncer l’organisme. Âgés de 15 à 18 ans, les futurs marathoniens mèneront à terme à Chambly, un engagement amorcé il y a près d’un an, les guidant vers leur premier marathon. Cette année, le 159e marathonien issu du programme depuis sa fondation devrait franchir la ligne d’arrivée. Pour M. Leclerc cette épreuve pour ces jeunes est beaucoup plus qu’une course. « Les jeunes ont fait beaucoup de chemin, et ce, bien au-delà des sentiers de course. Ce marathon est l’aboutissement de près d’un an d’efforts soutenus, empreints de discipline et de détermination. Bien que ce parcours de 42,2 km soit l’objectif ultime, le chemin pour s’y rendre importe davantage, prouvant à ces jeunes qu’avec beaucoup de détermination, il est possible de relever des défis qui peuvent sembler au départ irréalisables. »

Une détermination à toute épreuve

En plus d’accueillir pour la première fois de jeunes immigrants syriens, le programme voyait Kais Fallouh, un de ces nouveaux arrivants âgé de 17 ans, démontrer une assiduité à toute épreuve dans le programme. « Pour la toute première fois depuis la mise sur pied du programme il y a huit ans, un jeune participant a réussi l’exploit d’afficher un taux d’assiduité de 100 % à tous les entraînements et courses préparatoires, illustrant une détermination et un niveau d’engagement sans précédent », se réjouit l’association.

Une expérience qui aide le jeune étudiant. « Le programme a beaucoup facilité mon intégration au Québec cette année. J’y ai découvert les codes de ma nouvelle société, je me suis habitué à l’accent québécois, je me suis lié d’amitié avec d’autres participants et mentors, en plus de prendre plaisir à courir dans des conditions hivernales ! Je suis aussi très fier d’avoir pu améliorer ma condition physique au point de participer à un marathon ! »

À propos d’Étudiants dans la course

Le programme Étudiants dans la course, créé en 2009, est destiné à de jeunes étudiants issus de milieux à risque de Montréal dont l’objectif est de compléter le Marathon Oasis Rock ‘n’ Roll de Montréal, un défi de taille. Les jeunes d’Étudiants dans la course se soumettent à un entraînement rigoureux de dix mois, entourés de mentors et d’entraîneurs bénévoles encourageant leur persévérance et assurant leur bien-être.

La participation de généreux donateurs et partenaires permet d’assurer la pérennité du programme par le financement d’activités liées au programme, dont de l’équipement, des services d’encadrement et d’autres ressources spécialisées. Ces précieux partenaires incluent Asics, Blakes, la Boutique Courir, Deloitte, Dentons, Club d’athlétisme les Vainqueurs, Info-Crime, Provigo et Maxi, ainsi que la Ville de Montréal. À compter de la saison 2017-2018, Sports Experts se joindra également à Étudiants dans la course comme partenaire d’équipement. Pour plus de détails, consultez le www.etudiantsdanslacourse.org